Mai 68, un entre deux dans l’histoire de la radio en France

Barra lateral del artículo

Contenido principal del artículo

Jean Jacques Cheval

Resumen

En France, en mai 1968, et autour des événements, les médias et tout spécialement la radio ont joué un rôle particulier. Au-delà de l’histoire événementielle, mai 68 marque pour la France un tournant sociétal auquel les médias n’échappent pas. Depuis le début des années 60 la radiodiffusion française connaît une mutation profonde. Les postes transistor mobiles et individuels ont remplacé les vieux récepteurs à lampe familiaux et de nouvelles émissions, de nouvelles musiques attirent et captivent les jeunes auditeurs. Dans le ton, les sujets abordés, nous observons à la fois à l’apogée et à la fin d’une certaine radiodiffusion cérémonieuse, révérencielle et centralisée. C’est aussi l’émergence d’une aspiration à la prise de parole, une parole plus directe et libérée de ses contraintes, plus en phase avec les craintes, les aspirations et les changements sociaux et moraux des années 60. Point de repère dans une évolution qui  e déroule sur plusieurs années, situés dans un entre deux, la place et le rôle de la radio dans les événements de mai 1968 soulignent la contradiction d’un système médiatique français qui arrive à terme en même temps que s’annoncent, mais ne se réalisent pas, les changements des années 1970 et notamment les radios libres à venir.


Detalles del artículo