L’ impossible Dans L’experience Analytique

Luis Izcovich

Resumen


Freud plaçait l’analyse, entre régir et instruire, comme un de trois « métiers impossibles ». Dans l’article il est proposé de renouveler la question du statut de ce qui est impossible depuis les développements de Lacan celui qui prolonge la série en ajoutant une quatrième opération impossible. Il s’agit par conséquent de situer mieux la fonction de ce qui est impossible dans l’expérience analytique et les conséquences pour la direction du prêtre. Lui situa par rapport à l’autre, le désir, la vérité, ce qui est réel, le sexe et l’impotence, en démontrant comment pour Lacan tout comme en Freud, ce qui est impossible est un axe qui est encore constant : l’expérience analytique met dans le centre la question de ce qui est impossible qu’elle sert à définir ce qui est réel, c’est-àdire ce qui est qui ne va pas. Il s’occupe précisément de ce qui ne va pas, est traité del symptôme, dans tant il constitue «ce qu’il y a de plus réel». En ce sens, l’impossible dans la psychanalyse n’est pas indice d’un échec, mais, la boussole qu’oriente le prêtre.


Palabras clave


Analysis; Impossible; Cure; The real

Texto completo:

PDF